Le problème du tabac est un problème de santé publique. Certains gouvernements ne se positionnent pas, laissant à l’industrie du tabac sa toute puissance malgré les 6 millions de décès annuels dans le monde. D’autres gouvernements, en revanche, s’engagent clairement : c’est le cas du Royaume-Uni en encourageant le vapotage comme sevrage tabagique.

Impact du tabac : vidéo à l’appui

Le ministère de la santé britannique assume une position très claire pour combattre le tabagisme en rappelant d’abord une donnée simple : « vapoter est 95% moins dangereux que fumer ». Mais les british vont beaucoup plus loin : ils le prouvent. Comment ? Par la diffusion de deux vidéos.

D’abord, une vidéo de 20 secondes qui montre, au sens propre du terme, les effets nocifs du tabac. La vidéo est courte, simple mais efficace. Pourquoi ? Parce que n’importe quel britannique s’identifie rapidement. Le cadre : un environnement citadin et son mur en brique. ça peut être Londres, Liverpool, Aberdeen ou encore Belfast. Le moment ? On imagine la « pause clope » du salarié lambda. A savoir vous, moi, lui, elle. Nous tous, quoi. Un message subliminal est transmis via une petite pancarte « Keep clear ! (1) » que le salarié lambda de la vidéo ignore… et que fait-il ? Il allume sa clope. Là, dès la première bouffée, on visualise le parcours des substances nocives dans le corps… en moins de 20 secondes. Une voix off féminine commente sobrement : « Si vous pouviez voir les dégâts, vous arrêteriez ».

Absence d’impact du vapotage : vidéo à l’appui

Mais le gouvernement britannique a décidé d’aller plus loin : il a fait le choix de prouver simplement que la cigarette électronique ne présentait pas de danger. Le PHE (Public Health England) a publié une autre vidéo dans laquelle deux experts réalisent une expérimentation comparative entre la cigarette conventionnelle et la cigarette électronique. Le principe est simple : 3 cloches contenant des morceaux de coton. Dans la première cloche, l’air naturel rentre. La deuxième cloche « vapote » l’équivalent d’un mois de cigarettes électroniques. La troisième « fume » l’équivalent d’un mois de tabac. Le résultat est… dégoûtant ! Surtout lorsque l’expert ouvre la cloche qui a reçu la fumée de la cigarette traditionnelle et étale le goudron gluant. La cloche de la cigarette électronique est presque vierge de tout impact, à l’image de la cloche où seul l’air ambiant est rentré.

Le gouvernement britannique a largement communiqué sur cette expérimentation très visuelle et toute la presse d’Outre-Manche a relayé le message : The Guardian, la BBC, ABC News, Huffpost, the Mirror… jusqu’en Irlande. En France, rien. Ou presque rien : juste un écho sur certains blogs spécialisés et Doctissimo.

Voici les deux vidéos, réunies sur une même page intitulée « impact of smoking versus vaping demonstration »


La preuve de l’absence de conséquences du vapotage est faite en moins de 2.40 minutes. No comment.

(1) qui pourrait être traduit par « garde tes distances »

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant