Cigarette électronique

#Vapiness

Vous souhaitez arrêter ou réduire votre consommation de tabac et vous mettre à la cigarette électronique ?

N’hésitez plus ! Le plaisir de la vape est à votre portée.

Nicotech s’investit pour lutter à vos côtés contre ce problème de santé publique et vous accompagne pour vous aider à faire les choix les plus adaptés à vos besoins. 

Nicotech Génie

Les avantages de la cigarette électronique

En passant à la cigarette électronique, vous vous ouvrez à un nouveau mode de consommation. Plus sûre, plus économique et plus variée, la cigarette électronique vous permet d’améliorer votre santé, tout en faisant des économies. Le plus dans tout cela ? Vous pouvez également choisir votre saveur parmis une large sélection, mais aussi votre taux de nicotine, en fonction de vos besoins.

En apprendre plus
Choisir ma e-cigarette

Je choisis ma cigarette électronique selon mon profil

Je suis un fumeur :

Occasionel
Modéré
Intense

Vous êtes un fumeur occasionnel (moins de 10 cigarettes par jour) ou désirant un matériel discret et simple d’utilisation, voici les sélections faites pour vous.

Vous êtes un fumeur modéré (de 10 à 20 cigarettes par jour), vous désirez un matériel à la fois performant et accessible, voici les sélections faites pour vous.

Vous êtes fumeur intensif (plus de 20 cigarettes par jour), à la recherche de sensations et d’autonomie, voici les sélections faites pour vous.

Anatomie d'une cigarette éléctronique

Cigarette Electronique

Le drip-tip

Situé sur la partie supérieure du réservoir, le drip-tip est l’embout qui va venir en bouche lorsque vous allez prendre une bouffée. ll peut être de matières différentes et prendre différentes formes selon la sensation d’aspiration que vous allez rechercher.

Voir plus de drip-tip

Trois types de cigarettes électroniques pour trois types de vapotage

Le format Pod

Le format "Pod"

Le "Pod" est une alternative idéale à la cigarette classique. Son format compact et sa simplicité d’utilisation sauront ravir les fumeurs occasionnels, les vapoteurs débutants, mais également les plus expérimentés, en complément d’un matériel plus imposant et plus puissant. Les "Pods" se composent d’une petite batterie et d’un réservoir (cartouche pod) intégrant la résistance.

Le format Tube

Le format "Tube"

Le format "Tube", compact et facile d’utilisation, pourra rapidement faire de vous un "ex-fumeur" ! Ce format est ergonomique et nécessite peu de réglages, il est idéal pour se lancer sereinement dans la vape.

Le format Box

Le format “Box"

Le format "Box" est le modèle de cigarette électronique le plus répandu. La "Box" vous permettra d’accéder à une vape sur-mesure grâce aux différents paramètres proposés. Son format, moins compact, s’éloigne de celui de la cigarette traditionnelle, mais permet de gagner en autonomie et en puissance, critères primordiaux pour les utilisateurs de cigarettes électroniques.

Vous pouvez retrouver ce format, ainsi que le format tube, en kit complet (avec réservoir) ou vendu à l’unité.

Les questions fréquentes à propos de l'e-cigarette

Qu'est-ce qu'une batterie de cigarette électronique ?

Batterie

Une cigarette électronique est toujours composée d’une batterie, il en existe de toutes tailles et toutes formes. Nous vous conseillons de sélectionner votre batterie en fonction de son autonomie et de votre quotidien, mais aussi de sa puissance suivant le type de fumeur que vous êtes.

Manuelle, il faut presser un bouton aussi appelé « Switch » pour la faire fonctionner et pour permettre la chauffe de votre e-liquide par vaporisation.

Certaines d’entre elles seront dotées de réglages via une molette située sous la batterie ou des boutons « + » et « - » qui vous permettront d’augmenter ou de baisser la chauffe.

Le rechargement, quant à lui, se fera par USB ou sur secteur.

Qu'est-ce qu'un réservoir de cigarette électronique ?

Un réservoir

Un réservoir étanche aussi appelé « Clearomiseur » vient se visser sur votre batterie, il permet de contenir votre e-liquide. Il se compose d’une résistance qui se trouve vissée sur la base. Sur la partie supérieure est positionné l'embout qui vient en bouche : le « Drip-Tip ». Certains réservoirs sont équipés d’un « top-cap », c’est la partie haute du clearomiseur, alors démontable pour faciliter le remplissage.

Qu'est-ce qu'une résistance de cigarette électronique ?

Resistance

Constituée d’une mèche en coton ou en silice entourée d’un fil résistif, c’est la partie consommable de la cigarette électronique que vous aurez à changer régulièrement. Son principe est de vaporiser le liquide, c’est-à-dire transformer le e-liquide en vapeur. La mèche va s’imbiber de liquide et le conduire jusqu’au fil résistif. Lorsque vous allez actionner votre cigarette électronique, ce dernier va chauffer et permettre la vaporisation du e-liquide imprégné dans la mèche.
La résistance devra être changée lorsque vous constaterez une altération de la restitution de la saveur.

Quels sont les avantages de me mettre à la cigarette électronique ?

Concernant ses avantages par rapport à une cigarette traditionnelle, nous pouvons retenir 4 points :

  1. Pas de combustion, donc pas de goudron, uniquement de la vapeur aromatisée au goût et au dosage de nicotine de votre choix. Au revoir cendrier et briquet !

    Pas de jaunissement des dents, des doigts, ni des ongles. Et finies les odeurs sur vos vêtements !

  2. Économique, avec la cigarette électronique, votre budget est diminué.
  3. Pas de frustration, vous ne changez pas vos habitudes : vous continuez à vapoter (au lieu de fumer). Vous conservez la même gestuelle, le plaisir visuel de la vapeur et les mêmes sensations.
  4. Ecologique, la e-cigarette ne s’allume pas et ne se jette pas.

La plupart des modèles sont composés de pièces détachées (batteries, clearomiseurs, drip-tips et têtes chauffantes). Ces éléments, pour la plupart recyclables, peuvent être remplacés au fur et à mesure qu'ils atteignent leur durée de vie ou faiblissent.

Est-ce vraiment moins nocif que le tabac ?

Par comparaison au tabac et à son mode de consommation principal (la combustion), les e-liquides présentent l’intérêt de supprimer ou de réduire significativement les risques de graves pathologies.

En ce sens, les e-liquides sont beaucoup moins nocifs que le tabac. Une très sérieuse étude britannique met en avant que la cigarette électronique est 95% moins nocive que le tabac.

(National health service, Angleterre 08/2015).

Cigarette électronique : nombre de bouffées

Il est très difficile de comparer de façon exhaustive les bouffées d’une cigarette classique avec celles d’une cigarette électronique.

En effet, un fumeur va inhaler l’équivalent d’environ 15 bouffées avec une cigarette traditionnelle. Cependant, les bouffées issues d’une cigarette électroniques sont soumises à de nombreuses variables.

Tout d’abord, il faut prendre en compte la composition du e-liquide choisi, ainsi que son taux de nicotine. Il faut également tenir compte de la puissance associée à votre résistance et des réglages éventuels de l’airflow. De ces paramètres va découler un type de tirage particulier, soit aérien (inhalation directe), soit serré (inhalation indirecte).

Un vapoteur qui favorise un tirage serré aura tendance à consommer son e-liquide moins rapidement qu’un vapoteur ayant choisi un tirage aérien.

Avec un tirage aérien, les bouffées sont plus conséquentes, ce qui cause une évaporation plus rapide du e-liquide.

Le choix du taux de nicotine a également un effet non négligeable sur le nombre de bouffées inhalées par le consommateur. En effet, si vous choisissez un taux de nicotine élevé, vous serez “rassasié” plus rapidement. En conséquences, vous aurez besoin de moins de bouffées pour atteindre votre apport nicotinique optimal. A l’inverse, si vous choisissez un e-liquide moins dosé, il vous faudra certainement un nombre plus important de bouffées pour atteindre cet apport. Ce choix est à faire en fonction de vos habitudes de consommation.

Bien que de nombreux consommateurs cherchent à connaître cette équivalence, il est inapproprié de faire une comparaison entre le nombre de cigarettes fumées (voire paquets de cigarettes) et l’apport procuré par un flacon de 10 ml de e-liquide.

Vous souhaitez en savoir plus à ce sujet ? Cliquez ici !

Cigarette électronique : durée

Parler de durées lorsqu’on parle de la cigarette électronique nous mène nécessairement à nous pencher sur chaque élément qui la compose de façon individuelle.

Tout d’abord, nous allons nous pencher sur le cas de la batterie.

La batterie a une durée de vie variable selon l’utilisation que vous allez en faire. Sa durée de vie sera nécessairement moins longue pour un utilisateur régulier que pour un utilisateur occasionnel. En effet, la durée de vie d’une batterie se calcule en cycles de charge : environ 300 cycles supportés. Pour les batteries à accus amovibles, la durée de vie est similaire à celle d’une batterie intégrée, à la différence que lorsque ces derniers sont hors d’usage, il n’est pas nécessaire de changer de box, mais seulement d’investir dans de nouveaux accus. A cela vient bien sûr s’ajouter l'entretien de votre matériel. Un matériel dont vous aurez pris soin aura une durée de vie susceptible d’être plus longue.

On parle également de durée associée à la batterie lorsqu’on se penche sur son autonomie. En effet, nombreux sont les consommateurs qui veulent savoir combien de temps ils vont pouvoir utiliser leur matériel avant d’avoir à le recharger. Ici aussi, il est quasiment impossible de donner une estimation exacte de cette durée. Elle va varier en fonction de votre utilisation c’est à dire la fréquence et l’intensité du tirage, le clearomiseur utilisé, et la puissance associée. L’autonomie sera variable d’une batterie à une autre, elle dépendra des mAh associés (entre 650 mAh et 4600 mAh). Pour un vapoteur moyen, on pourra estimer qu’une batterie aura une autonomie d’une demi-journée (650 mAh) à près de 4 jours (4600 mAh).

Il faudra également se pencher sur le cas des résistances. En effet, cet élément est un consommable. Il faudra donc le changer régulièrement pour qu’il soit efficace. Sa durée de vie varie en fonction de la fréquence à laquelle vous utilisez votre matériel et de votre manière de vapoter (intensité de l’aspiration, puissance de votre matériel). Il est estimé qu’une résistance est à changer environ tous les 30 à 50 ml de e-liquide vapoté (entre 10 à 25 jours) ou lorsque vous commencez à sentir une altération de la restitution des saveurs.

Enfin, beaucoup de consommateurs se posent la question suivante : combien de temps vais-je tenir avec un flacon de 10 ml de e-liquide ?

Pour ne pas changer, ici encore, cette durée de vie sera variable en fonction de vos habitudes de consommation. Plus vous utiliserez un matériel puissant, procurant des bouffées aériennes, plus vous consommerez votre e-liquide. A contrario, si vous utilisez un matériel peu puissant, associé à un e-liquide rehaussé en nicotine, votre consommation sera beaucoup plus faible. A cela vient également s’ajouter l’intensité de vos aspirations et évidemment, la fréquence à laquelle vous vapotez.

L’utilisation de la cigarette électronique

Une cigarette électronique est composée de plusieurs éléments distincts. Chacun d’entre eux demande un entretien tout particulier afin d’en optimiser l’utilisation.

On retrouve en premier lieu la batterie, qui va permettre d’alimenter le dispositif en énergie électrique. C’est le “moteur” de la cigarette électronique.

Ensuite, on retrouve le réservoir (ou clearomiseur), qui va contenir le e-liquide et qui dispose d’un système de chauffe, la résistance. Sur ce clearomiseur, on va retrouver un drip-tip, c’est l’embout que l’on va mettre en bouche pour prendre des bouffées sur sa cigarette électronique.

Enfin, nous avons le e-liquide, l’élément indispensable qui vient compléter le tout.

Comment se servir de sa cigarette électronique ?

Une fois tous ces éléments réunis, vous pourrez commencer à utiliser votre cigarette électronique. Le principe est le même que pour une cigarette classique, à la différence qu’il est matérialisé différemment, ce qui implique donc quelques manipulations supplémentaires.

Pour utiliser votre cigarette électronique il faudra remplir votre réservoir de e-liquide, allumer votre cigarette électronique, faire les réglages nécessaires, maintenir le switch appuyé et aspirer simultanément, puis relâcher le switch et expirer la vapeur.

Vous souhaitez avoir des informations plus poussées sur le fonctionnement de votre cigarette électronique ? Ce paragraphe est fait pour vous !

Lorsque vous actionnez le bouton principales aussi appelé switch de votre batterie, celle-ci va délivrer une intensité électrique qui va permettre à la résistance de chauffer le e-liquide et ainsi de produire de la vapeur. La vapeur produite sera plus ou moins dense en fonction de la composition du e-liquide choisi. (Le e-liquide est essentiellement composé de propylène glycol et de glycérine végétale. La proportion de ces deux composants dans le liquide va faire varier la consistance de celui-ci, rendant la vapeur plus ou moins dense.)

Lors de l’aspiration, la vapeur produite va passer par la colonne d’air qui se situe dans votre clearomiseur, puis arriver jusqu’à votre bouche par le biais du drip-tip, vous pouvez ensuite expirer. Vous souhaitez plus de détails ? Retrouvez l’intégralité de notre article consacré à l’utilisation de la cigarette électronique en cliquant ici.

Remplir sa cigarette électronique

Lorsqu’on remplit sa cigarette électronique, on parle en réalité du réservoir (ou clearomiseur). C’est ce dernier qui va contenir le liquide. Pour y parvenir, il faut ouvrir votre réservoir, souvent il s’agit de sa partie haute, également appelée “Top-cap”, puis y verser votre e-liquide, en prenant soin de ne pas en mettre dans la colonne d’air (colonne centrale). Après avoir effectué cette manipulation, revissez la partie supérieure (ou replacez le top-cap dans sa position initiale).

Si vous changez de résistance pour une neuve lors de cette manipulation, veillez à bien l’imbiber avant utilisation. Patientez 5 minutes au minimum pour que le coton soit bien imbibé et ainsi éviter de chauffer à blanc votre résistance, ce qui pourrait la détériorer de façon irréversible.

Cigarette électronique : recharge

Lors de l’utilisation d’une cigarette électronique, deux éléments ont besoin d’être alimentés régulièrement : la batterie doit être rechargée en énergie, et le clearomiseur qui doit être rechargé en e-liquide.

Recharger sa batterie n’a rien de très compliqué. En effet, elle se recharge comme n’importe quel autre matériel électronique. Il vous suffira de la brancher via un câble USB qui viendra s’insérer dans le port USB présent sur la batterie. Vous pouvez charger votre batterie par le biais d’une prise murale, via un chargeur de voiture (allume cigare) ou directement branchée à un port USB (ordinateur ou batterie externe).

Pour les batteries à accus amovibles, il est préférable d’opter pour un chargement externe de vos accus (principalement si vous utilisez un matériel nécessitant plus d’un accu). Il faudra alors investir dans le matériel adapté à ce chargement. Placez les accus dans les emplacements prévus à cet effet, et branchez le chargeur externe. En choisissant ce mode de chargement, vous prolongez leur durée de vie. Attention ! Veillez à toujours transporter vos accus dans une protection pour éviter tout risque de court-circuit ou de dégazage.

Le deuxième élément qui nécessite d’être rechargé est le clearomiseur, qui doit être rempli de e-liquide dès que celui-ci est vide. Attention, il est important de ne pas utiliser votre cigarette électronique lorsque vous êtes à court de e-liquide, cela pourrait endommager votre résistance de façon irréversible.

Votre réservoir devra être rechargé plus ou moins régulièrement, en fonction de sa capacité et de vos habitudes de vapotage. Les capacités varient de moins de 2 ml pour certains modèles compacts et jusqu’à 8 ml pour les modèles les plus récents. Un flacon de 10 ml servira donc à remplir votre réservoir à plusieurs reprises, plus ou moins espacées.

Les réservoirs à grandes capacité sont principalement utilisés pour les personnes cherchant à avoir une production de vapeur importante (car cela implique une plus grande consommation de e-liquide).

Pensez à nettoyer régulièrement votre réservoir, sa durée de vie et la restitution des saveurs n’en seront que meilleurs !

Cigarette électronique : entretien

L’entretien de votre cigarette électronique est primordial, il contribuera à prolonger sa durée de vie et à préserver un rendu des saveurs optimal.

Un entretien régulier de l’ensemble de votre matériel, et particulièrement de votre réservoir est nécessaire.

Pour nettoyer votre réservoir :

  • dévissez-le de votre batterie
  • retirez votre résistance (elle ne se lave pas)
  • passez votre réservoir sous l’eau claire (ou le tremper dans une eau savonneuse)
  • séchez-le à l’aide d’un mouchoir en papier
  • le laisser sécher à l’air libre jusqu’à ce qu’il soit intégralement sec (certains endroits sont difficilement accessibles, cette étape de séchage est donc nécessaire).
  • nettoyez votre drip-tip à l’aide d’un coton tige humidifié

Pensez également à nettoyer le pin (pas de vis où vient se visser le réservoir), à l’aide d’un coton tige.

Attention ! Les pas de vis ne doivent pas contenir de traces d’humidité lorsque vous remontez votre cigarette électronique.

Protéger votre cigarette électronique

Pour faciliter cet entretien, certains éléments peuvent agrémenter votre cigarette électronique :

  • un protège drip, qui empêchera votre drip-tip d’entrer en contact d’éléments extérieurs et rendra l’utilisation de votre cigarette électronique plus hygiénique
  • un vapeband, silicone se plaçant autour de votre réservoir afin de préserver votre pyrex en cas de chute de votre matériel
  • une boîte de rangement ou un silicone pour protéger vos accus, ce qui permettra d’éviter tout risque de dégazage, de court circuit, ou d’endommagement précoce de vos accus
  • un silicone de protection pour votre batterie (pour certains modèles), qui viendra la protéger des chocs et des rayures.