Mon panier 0 0    

Article récemment ajouté

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Commander

Chers Vapoteurs, la livraison est offerte à partir de 49€ d'achat !

Vos questions sur les E-liquides

1. De quoi est composé l’eliquide ?

L’eliquide est d’abord formé de propylène glycol et de glycérine végétal, des composés alimentaires qui génèrent la vapeur et favorisent le goût de l’eliquide. S’ajoutent à cela les arômes alimentaires, qui procurent la saveur, ainsi que la nicotine, qui est à l’origine de l’effet stimulant de l’eliquide. La nicotine sous forme liquide est obtenue par extraction de feuilles de tabac. Enfin, ce mélange est fluidifié par de l’eau déminéralisé et par de l’alcool éthylique, qui favorise par la même occasion la sensation en gorge prisé par les fumeurs, également appelée « le hit » dans le jargon des vapoteurs.

2. Quel est le dosage de nicotine recommandé ?

La nicotine sert à combler le manque produit par l’arrêt du tabac. Or, inhalée, elle est jusqu’à 10 fois moins forte que celle d’une cigarette traditionnelle. Raison pour laquelle il ne faut pas craindre un taux élevé au début, qui devrait diminuer peu à peu au fil du temps. Le dosage dépendra ainsi de vos besoins en tant que fumeur et de votre ressenti personnel. Pour une personne fortement dépendant à la nicotine, il est conseillé de se tourner vers un eliquide dosé entre 16 et 18 mg/ml. Si vous êtes moyennement dépendant, entre 11 et 12 mg/ml de nicotine, et à 6 mg si vous êtes faiblement dépendant. Enfin, il est préférable d’opter pour un eliquide non nicotiné, si vous n’êtes pas dépendant à la nicotine ou si vous êtes non fumeur, mais que vous débutez la vape.

3.Existe-t-il une équivalence entre la consommation d’eliquide et celle du tabac ?

Vous pourrez définir votre consommation d’eliquide, en fonction du nombre de cigarettes que vous fumiez par jour. A raison de 1 paquet de 20 cigarettes, 2,25 ml d’eliquide est approprié. Un flacon d’e-liquide de 10 ml est, quant à lui, équivalent à 4,5 paquets de cigarettes. A noter qu’il ne s’agit là que d’estimations, étant donné que la consommation d’eliquide dépend de plusieurs facteurs, comme la fréquence d’utilisation, ou encore le matériel utilisé.

4.Pourquoi l’eliquide fait-il tousser ?

Plusieurs facteurs peuvent à l’origine des toux. Votre technique d’inspiration n’est peut être pas bonne. Il faut privilégier les inspirations douces et lentes, les inspirations fortes et rapides pouvant vous faire tousser. Il faut également veiller à ce que le taux de propylène glycol contenu dans votre eliquide ne soit trop élevé. Cela peut, en effet, assécher les muqueuses et favoriser le hit en gorge, pouvant irriter ce dernier. Il est préférable de se tourner vers un eliquide davantage dosé en glycérine végétal, qui apportera plus de douceur lors du passage en gorge. Attention également à une trop forte concentration de nicotine, qui peut elle aussi provoquer une irritation des muqueuses.

5.Est-il normal d’avoir une sensation de manque ?

Il est tout à fait normal de sentir un certain manque lorsque vous arrêtez le tabac pour passer à la cigarette électronique. Ce manque peut s’expliquer par un taux faible de nicotine contenu dans l’eliquide. Dans ce cas, il faut augmenter le dosage, de sorte à trouver votre rythme de croisière par la suite. Mais il est également possible que ce soit votre manière d’inhaler qui pose problème. Il est conseillé d’inspirer lentement, afin que la nicotine intègre bien l’organisme.

6.Est-il conseillé de baisser le taux de nicotine ?

Il est préférable de le faire. Vous ne devriez pas ressentir de sensation de manque si votre taux de nicotine était adapté dès le début de votre passage à la cigarette électronique. Votre organisme s’adaptera peu à peu. Toutefois, il est conseillé de baisser le taux de nicotine contenu dans votre eliquide de manière progressive, pour ne pas être rattrapé par les sensations de manque.

7. Quelles peuvent être les causes d’un surdosage ?

Un surdosage en nicotine peut être causé soit par un taux trop élevé de nicotine dans l’eliquide ou un excès de vapotage. Il peut être à l’origine de troubles de l'endormissement, de maux de tête, de tachycardie, ou encore de nervosité. Face à cette situation, il est conseillé d’arrêter la consommation d’eliquide nicotiné et de consulter un médecin.

8.Comment peut-on augmenter le hit ?

Il est possible d’augmenter le hit en jouant sur le dosage de nicotine et celui du propylène glycol, les deux composants de l’eliquide à l’origine de cette sensation de raclement en gorge, tant prisée par les fumeurs.

9.Eliquide DLUO, c'est quoi?

Pour tout produit consommable, il existe une date de péremption après laquelle le produit peut être nocif pour le corps. Il en va de même pour les eliquides. Cependant, il faut alors savoir faire la différence entre l’eliquide à date limite de consommation (DLC) et l’eliquide DLUO (date limite d’utilisation optimale). La dernière étant très généralement celle marquée sur les flacons d’eliquide.

 

Le vapoteur et l’eliquide DLUO

Normalement indiquée comme étant à un an après la date de fabrication du flacon d’eliquide, la date limite d’utilisation optimale ou eliquide DLUO est souvent confondue avec la date limite de consommation de celui-ci. Pourtant, il ne s’agit pas de la date à laquelle l’eliquide ne peut plus être utilisé, mais plutôt de la date après laquelle la saveur originale du produit pourrait se dégrader. En effet, ce n’est qu’une indication de la durée durant laquelle l’eliquide conserve encore parfaitement l’arôme et la puissance de sa nicotine que son fabriquant souhaite dispenser au vapoteur. Après cette date, selon la préservation du flacon, il peut encore garder son goût pendant quelques mois avant de se détériorer. Néanmoins, même à ce moment-là il restera parfaitement consommable, puisque la DLC des composés de l’eliquide (le propylène glycol (PG), la glycérine végétale (VG) et la nicotine) serait plutôt de 3 ans après fabrication.

 

Comment gérer l’eliquide DLUO ?

Le dépassement de la DLUO n’est donc pas une indication que votre flacon est dangereux et que vous devriez vous en débarrasser. Vous pourrez encore tout à fait savourer votre eliquide en toute sécurité, près d’un an après cette date. Vous aurez juste de grandes chances que le goût ne soit pas pareil après cette année. C’est pour éviter cela que les fabricants conseillent d’utiliser les flacons avant leur DLUO, ou tout du moins de les conserver à l’abri de la chaleur ou de la lumière du soleil en attendant leur usage. 

10.Quelles sont les conditions optimales de conservation d’un eliquide ?

Il est préférable de consommer l’eliquide durant le mois qui suit l’ouverture, pour ne pas perdre de sa fraîcheur. Il faut bien refermer le flacon après utilisation, afin d’éviter tout contact avec l’air. Pour bien conserver son eliquide, il faut également le placer à l’abri de la lumière, dans un endroit sec à température ambiante (entre 18° et 20°C) et hors de portée des enfants. Pour conserver les arômes, privilégiez les températures un peu plus fraîches. Pour autant, il est déconseillé de placer votre eliquide dans le réfrigérateur, certains produits étant sujets à cristallisation si la température se trouve en dessous de 10°C.

11.Pourquoi y a-t-il  de l’alcool dans l’eliquide ?

L’alcool éthylique, présent dans certains eliquides, tient plusieurs rôles. Face à l'épaisseur de la glycérine, il sert avant tout de fluidifiant et d’homogénéisateur. Il favorise également le goût et le hit produit par l’eliquide.  

12.Qu’est-ce que le diacétyle ?

Il s’agit d’un des composants pouvant être formés par les molécules de certains arômes. En forte quantité, il peut être toxique en inhalation.

N'hésitez-pas à consulter notre lexique, si certains mots vous sont inconnus.

13.Quelle est la cause de la détérioration des résistances ?

La forte concentration d’arômes dans l’eliquide est la première cause de la détérioration des résistances, une partie de ces arômes n’étant pas vaporisée correctement et détériorant par la même occasion le fil résistif. Cette détérioration peut entraîner l’absence de goût ou de vapeur. Dans ce cas, il est nécessaire de remplacer la résistance.

14.Pour un eliquide riche en VG, quel est l’atomiseur adapté ?

Il faut opter pour un atomiseur de type "Sub ohm", dont la résistance présente une plus grande ouverture pour faciliter l’intégration de l’eliquide riche en VG, à forte viscosité.

 
Site 100% sécurisé

Passez commande en toute sécurité sur Nicotech.Fr

 
A votre écoute

Du lundi au vendredi au 04 99 65 18 23, ou posez votre question 24h/24 sur le Guide

 
 
Depuis 2011

Nicotech vous accompagne depuis 2011 dans l'univers de la Vape

 
 
Livraison Gratuite

A partir de 49 €, expédition le jour même si votre commande est passée avant 14h